Carrefour communautaire

Saint-Roch n'est pas un quartier comme les autres : son itinéraire peu commun a été marqué par de grands bouleversements qui lui ont tantôt apporté la gloire et la fortune, tantôt la misère - une misère qui en a vite fait «l'enfant terrible» de Québec durant quelques décennies....

Aujourd'hui, Saint-Roch renoue avec sa vraie nature de centre-ville. Le quartier vole de succès en succès, porté par un nouvel enthousiasme ! On redécouvre un quartier où l'on se plaît à travailler, créer, étudier, commercer..

On redécouvre un quartier où il fait bon habiter, au milieu de superbes bâtiments patrimoniaux, et à proximité d'un parc magnifique et accueillant.

La relance du centre-ville et le fruit d'efforts soutenus et patients, guidés par une approche adaptée au quartier. On doit son succès à une foule d'acteurs sociaux, dont les citoyens du quartier et les investisseurs, publics et privés, qui ont cru en elle. La Fondation Saint-Roch a grandement contribué à cet essor.

La requalification d'édifices par la conception de patrimoine de proximité a su inspirer une vision peu commune de la culture. «Il faut que le patrimoine bâti reste non seulement debout, mais vivant et signifiant dans le cœur des gens». L'accès au beau, la prise en charge spontanée par le milieu sont autant d'angles de travail.

L'église de Saint-Roch est devenue sous l'impulsion et l'idée de la FSR un carrefour communautaire regroupant divers services. Véritable édifice phare patrimonial du quartier, ce lieu de culte abrite dans ses locaux divers organismes.

Il faut rappeler, ici, que la création du Carrefour communautaire était une alternative politique à la destruction du mail, débattue et adoptée par les groupes associatifs, la paroisse, la Ville de Québec et les commerçants.

Gardant toujours à l'esprit la mixité sociale du quartier, l'initiative de la FSR s'impose aujourd'hui comme un modèle. Un pari audacieux qui conjugue mixité de vocations, tant cultuelle, culturelle, artistique que communautaire. La Fondation est la première à transformer des m3 en p2 pour dynamiser les espaces perdus de deux églises (Saint-Roch et Notre-Dame-de-Jacques-Cartier) sans en altérer la vocation cultuelle, ni sacrifier l'intégrité architecturale.


UN REGROUPEMENT À L'IMAGE DE LA MIXITÉ DANS LE QUARTIER SAINT-ROCH, UN ATOUT MAJEUR
Le regroupement du carrefour est composé de 7 organisations tout à fait remarquables, leurs champs d'expertise sont de nature variée. Novateurs dans leur pratique et performants dans leur sphère d'intervention, qu'elle soit locale ou régionale, les organisations en place agissent auprès de la collectivité selon des valeurs qui rallient celles de la collaboration créative. 

  • Centre le Bourg-Joie
  • CRDI
  • Artisanat Saint-Roch, dont les locaux accueillent aussi le Groupe Action-Jeunesse
  • Rendez-vous Centre-ville
  • Aumônerie communautaire
  • Groupe A.A. St-Roch
  • Signature québécoise

Enfin, depuis le démantèlement du mail Saint-Roch, le parvis de l'église est très prisé comme lieu d'animation urbaine du quartier.